Mes premiers jours en Nouvelle Calédonie

Deux semaines après avoir quitté ma Bretagne natale pour rejoindre la Nouvelle Calédonie il est temps de faire un mini-bilan sur les premiers jours passés à 17 000 km de la France.

Après des au-revoir teintés d’émotion en gare de Rennes avec mes parents et mes petits frères, direction Paris pour la première étape du voyage. C’est chargé de mes deux valises de 20 kilos chacune que je débarque chez mon pote Romain pour passer ma dernière nuit en France. J’en profite pour voir quelques amis (Jonathan, Océane, Pierrot et Coralie) autour de quelques mojitos.

Le lendemain matin direction Roissy pour embarquer à destination de Rome. J’avoue que j’appréhendais un peu l’avion (du fait que je ne l’avais jamais pris avant ce voyage), mais tout s’est très bien passé. Après Rome direction Tokyo avant un dernier changement d’avion pour rejoindre Nouméa. 27 heures après avoir décollé de Charles de Gaulle j’atterris le mercredi soir à La Tontouta l’aéroport international à une cinquantaine de kilomètres de la capitale calédonienne. A mon arrivée je suis accueilli par le créateur de la radio qui me conduis jusqu’à mon studio dans le centre Nouméa. Un petit peu jetlagué, je suis réveillé vers 8h le lendemain. Je me prépare pour rejoindre la radio. J’ai hâte de découvrir mes futurs collègues.

20160427_115646
Escale à Tokyo

Valls et Johnny

J’arrive dans une rédaction en pleine ébullition puisque deux personnalités arrivent le soir même sur le Caillou (surnom de la Nouvelle Calédonie). Manuel Valls devait venir en mars dernier, mais à préféré attendre mon arrivée pour effectuer le voyage (à moins que ça ne soit à cause de la loi Travail…). Toujours est-il qu’il doit passer trois jours ici et faire des annonces en faveur d’une grosse entreprise calédonienne. La deuxième personnalité à faire son arrivée le jeudi soir c’est Johnny qui doit donner un concert le lendemain dans le cadre de sa tournée.
Pour ma part durant ces deux premiers jours j’assiste aux différents journaux (11h30 et 17h45). A côté de ça, je règle les derniers détails administratifs avec le président de la radio (ouverture d’un compte bancaire, ouverture de ligne internet…).

Radio Rythme Bleu

J’ai commencé à travaillé à RRB (pour les intimes) dès le lundi suivant mon arrivée. J’ai de la chance, tout le monde est vraiment sympa avec moi. Des dames de l’accueil aux animateurs et animatrices en passant évidemment par mes collègues journalistes. L’intégration s’est vraiment bien passée et j’ai effectué mon premier papier en direct à l’antenne dès le premier jour dans le journal de 17h45. En une semaine j’ai déjà pas mal bougé dans Nouméa et les alentours pour faire des interviews. J’ai même couvert le championnat de France de boxe entre le calédonien Nicolas Dion qui remettait son titre en jeu face à Yoann Bloyer (Pour info Dion a conservé son titre).

Soleil et chaleur

Dès la descente de l’avion j’ai tout de suite senti la différence de température entre la métropole et la Nouvelle Calédonie. Je suis passé d’une dizaine de degrés (à peine) à plus de 25°. Le temps étant magnifique, j’ai profité de mon premier samedi pour aller à la plage et me baigner dans l’Océan Pacifique. J’ai bien fait puisque le dimanche quant à lui était pas terrible avec pas mal d’averses. Mais les températures ne baissent pas pour autant. Ici nous allons vers l’hiver, et nous sommes au-dessus des normales saisonnières (réchauffement climatique…?). Du coup je me demande qu’est-ce que ce sera en été ???

20160501_172936

L’éloignement

Quand je suis tout seul dans mon appart’ je me dis parfois : « mais pourquoi tu as voulu venir ici ?  Tu ne pouvais pas rester comme tout le monde auprès de tes proches ?» Bah non !! Mais tout ça est vite oublié lorsque je suis à la radio à faire ce que j’aime. Et je me rends compte encore plus de la chance que j’ai (parce que j’estime que c’est une chance d’être ici) lorsque je suis allongé sur une plage avec en face de moi l’Océan Pacifique et son eau turquoise ou posé sous un cocotier.

20160430_105042

SMS (pas) illimités

Évidemment tout n’est pas parfait ce serait trop beau. Il faut bien que quelques petits trucs ne fonctionnent pas comme il faut. C’est notamment le cas dans mon studio. Il est idéalement placé, il n’y a pas de soucis (3 min de la radio, proche commerces…), mais la télé ne fonctionne pas, la paroi de douche douche est cassée, le robinet fuit et j’ai cassé la poignée de la machine à laver… d’après l’agence quelqu’un doit passer. J’attends…

20160508_164144
Place des Cocotiers où je passe pas mal de temps car le WIFI est gratuit de 6h à 20h

Ici il n’y a qu’un seul opérateur téléphonique. Je suis revenu à la carte prépayée et donc aux SMS pas illimités j’avoue que ça fait bizarre. L’abonnement avec 2GO d’internet approche les 50€ du coup je vais attendre un peu… Côté internet, il faut d’abord ouvrir une ligne à l’OPT (La Poste locale) puis aller chez un fournisseur d’accès (FAI), mais du coup tu payes ta ligne à l’OPT + ton forfait chez ton FAI. Une fois encore pour avoir internet en illimité sur l’ordinateur il faut compter une cinquantaine d’euros.

Voilà c’était un petit peu long, mais c’est ce que je voulais partager avec vous après un peu plus d’une semaine sur l’île. Il y a plein de chose que je n’ai pas encore découvert comme manger local, aller en brousse ou sur les îles, (les filles) mais ça viendra avec le temps et forcément je vous en parlerai ici. N’hésitez pas à vous abonner sur Instagram (@bouchetmorgan) et Snapchat (mbymorganb) pour avoir des photos EXCLUSIVES de ma vie en Nouvelle Calédonie.

Publicités

6 réflexions sur “Mes premiers jours en Nouvelle Calédonie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s