Rallycross de Lohéac – Davy Jeanney : « prendre le maximum de plaisir »

Le Team Hansen reste sur deux victoires consécutives aux rallycross du Canada (9 août) et de Norvège (23 août), Davy Jeanney et Timmy Hansen auront à cœur de faire briller l’écurie Peugeot sur le sol Français.

Comment te sens-tu ici à Lohéac après tes victoires en Allemagne (21 juin) et au Canada (9 août)?

Pour l’instant on est dans une bonne dynamique. On est serein après les deux victoires (21 juin en Allemagne et 9 août Canada), même les trois victoires en comptant celle de Timmy (Norvège le 23 août) et presque quatre avec la Suède où il a été disqualifié. Le Team en général est en pleine confiance et on va essayer de rester sur la même lancée et pourquoi pas re-signer un podium voire une victoire ou encore un doublé peut-être ce week-end.

D’un point de vu personnel tu as envie de gagner j’imagine?

C’est sûr que l’objectif quand on vient sur une épreuve c’est de gagner, Lohéac d’autant plus parce qu’on est en France. C’est la seule manche du championnat du monde en France. Il y a des spectateurs qui nous suivent, la famille, les amis, les partenaires. Peugeot c’est français donc il y a beaucoup d’invités. Il y a beaucoup, beaucoup de monde qui nous soutient. On est attendu donc on a envie d’être au niveau de leurs attentes et de gagner. On va être boosté, à nous de faire le boulot du mieux possible. 

Davy Jeanney (à gauche) et Tmmy Hansen (à droite) lors de la parade des pilotes
Davy Jeanney (à gauche) et Tmmy Hansen (à droite) lors de la parade des pilotes

Cela rajoute de la pression supplémentaire?

Forcément il y a une pression supplémentaire, mais positive, ça ne va pas être pénalisant. Cela nous demande un peu plus d’énergie, mais c’est toujours bon à vivre et des moments comme ça sont toujours rares dans une vies donc on va essayer d’en profiter et prendre le maximum de plaisir.

Tu as connu Lohéac lorsque ce n’était qu’une manche du championnat de France, comment tu vois cette évolution?

Je trouve que les organisateurs font un super boulot. Année après année les structures sont de mieux en mieux installées. Il y a de belles tribunes d’installées, des zones bien dédiées à chaque poste. Malgré le monde qu’il y a (70 000 personnes sont attendues) ça ne facilite pas la tâche, c’est vraiment carré. Je pense qu’on peut être fier d’une organisation Française comme ça et pourvu que ça continu. Connaissant Patrick Germain, il va toujours évoluer et viser toujours plus haut.

Comment tu te sens au sein du Team Hansen?

C’est vrai qu’au début de l’année c’était tout nouveau pour moi, donc il fallait que je m’intègre à cette famille parce qu’il y a toute la famille Hansen, des grands parents au fils en passant par les parents. C’est vraiment familial, mais convivial du coup ça m’a permis de m’intégrer beaucoup plus vite que si c’était une autre équipe.

Morgan Bouchet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s