5 questions à Alumnii – « Créer une vraie communauté autour de ma musique »

J’ai découvert Alumnii alors que l’on me proposait de liker sa page Facebook. J’ai tout de suite aimé l’univers de ce jeune DJ Breton au point de l’intégrer directement dans ma Playlist de l’été. Rencontre.

L’aventure Alumnii a commencé en juillet dernier, quel a été le déclic?

Je m’intéressais de plus en plus au monde de l’électro. Et puis je suis tombé sur une vidéo de Martin Garrix, et là, je me suis dis « je veux faire comme lui ». J’ai ensuite acquis un logiciel de musique (Fl Studio) et là ça a commencé.

Dès le départ il y avait déjà les visuels, les logos. L’univers Alumnii est déjà bien défini j’ai l’impression. Depuis combien de temps tu te préparais pour te lancer?

En vérité j’ai toujours été dans cet univers du rêve, de l’imagination, je veux dire, la tête levé vers le ciel! Je voulais vraiment partager ma vision des choses dans ma musique, certaines mélodies me rendent optimiste ou rêveur, alors maintenant j’essaye d’en créer! J’ai ensuite développé tout un univers autour de ça, crée des visuels et un logo simple à recréer.

L'univers Alumnii
L’univers Alumnii

D’où vient ce nom Alumnii?

Pour être sincère, juste avant de me lancer je me suis rendu compte que je n’avais pas de nom. Avant je voulais m’appeler « Diablo » mais ça ne correspondait pas du tout à mon univers. Et puis un soir, avec un ami, au bout de trois heures on a trouvé ce mot latin « Alumnus » qui voulait dire « élève », puis on l’a transformé en « Alumni » et en « Alumnii » avec deux « i » car sinon le logo était moche, tout simplement.

Peux-tu nous expliquer comment tu composes un morceau? De l’inspiration jusqu’au rendu final.

Alors au début j’ai une idée en tête. Ensuite je pose les premiers accords, j’essaye de trouver la mélodie phare, souvent je fais plusieurs version d’une même mélodie, et puis à la fin je choisi. En ce moment j’aime bien changer souvent de rythme, gros exemple avec Wonderful, j’ai voulu partir sur quelque chose de plus lent, au contraire de Universe ou Live My Dream. J’ai vraiment pas envie de tomber dans le cliché du mec qui fait toujours la même chose.

En plein travail
En plein travail (Crédit: Facebook Alumnii)

Je sais que ça vient tout juste de commencer, mais est-ce que tu te vois faire des concerts, des festivals, enregistrer un album? Quels sont les projets?

J’essaye vraiment de ne pas brûler les étapes. Bien sûr que mon rêve serait de me produire dans un festival mais pour l’instant je n’arrive pas encore à m’y imaginer. Je pense que j’ai encore beaucoup de chemins à parcourir avant d’y parvenir. Aussi,  je ne peux en dire plus mais il se pourrait qu’on retrouve un chanteur sur l’un de mes prochains sons. Mon projet principal pour l’instant est de sortir vraiment pas mal de sons et de créer une vraie communauté autour de tout ça, parce que sans nos auditeurs nous ne sommes rien!

Morgan Bouchet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s