5 questions à Emilie & Fayole (Morues.com) pour tout savoir des réunions de meufs

Il y a quelques semaines, j’ai rencontré Emilie et Fayole, deux des trois créatrices du blog Morues.com. Elle se sont rencontrées l’année dernière alors qu’elles travaillaient ensemble sur la matinale de Virgin Radio avec Christophe Beaugrand. De collègues, elles sont devenues amies et ont créé Morues.com. A la base, on pourrait croire que le blog s’adresse uniquement aux filles, mais pas du tout, les garçons peuvent aussi y trouver une utilité.

Salut les Morues, comment est venue l’idée de créer ce blog?

Emilie: On voulait faire un bébé toutes les trois depuis hyper-longtemps parce qu’on est vieille et qu’on n’a pas d’enfant. Du coup on a commencé à parler de ce qui nous faisait rire, de ce qu’on aimait bien sur internet, de ce qu’on aimait dans la vie… En fait c’est venu naturellement, le blog a commencé avec des captures d’écran de textos et après il s’est élargi à plein d’autres choses. Quand on s’échange des textos on se marre vraiment. C’est très prétentieux, mais on se trouve drôle, je ne me trouve pas drôle, mais je trouve Fayole et Sandra très drôle, donc on se marre entre nous. Et on s’est dit, « si ça nous fait rire, pourquoi ça ne ferait pas rire d’autre personnes? » Plein de meufs se sentent concernées par les problèmes de mecs, les problèmes de bouffe, de sortie, de bourrage de gueule… On s’est dit: « on va découper ça et on va les mettre sur internet et on verra si ça marche ». C’est comme ça que sont nées les Morues.

Qui a eu l’idée?

Fayole: Nous trois en fait. Quand elle dit que c’est un peu prétentieux qu’on se trouve marrante, effectivement je trouve Sandra et Emilie hyper-drôles. C’était déjà le cas en radio et en fait dans la vie, vraiment ces textos on se les échange tels qu’ils sont mis sur le blog. C’est exactement ce que dit Emilie, pourquoi ne pas faire rire les autres avec nos textos? De toute façon je pense qu’on s’envoie toutes des textos comme ça. En gros c’est de faire entrer les gens un peu dans notre intimité qui, finalement, est assez universelle.

Emilie: Après, du texto on est passé à des petits articles, à des petits conseils de meuf parce qu’en fait c’est nos réunions de meufs. Quand on prend l’apéro, qu’on déjeune ou qu’on dîne toutes les trois on se pose souvent ce genre de questions. « Tu pourrais sortir avec un mec qui ne paye pas l’addition? » En fait on s’est dit, « plein de meufs ont les mêmes questionnement que nous, donc on va le mettre en ligne et on verra ce qu’elles ont à partager avec nous ». On invite les autres Morues à venir partager leur expérience.

Pour le nom de « Morues », je n’étais pas trop d’accord au début parce que, moi je viens de Marseille et une morue ça reste un poisson, donc c’était un peu compliqué en brainstorming. Les filles m’ont dit « je te jure ça va marcher » et en fait je me rends compte, et je les ai félicitées, que ça fait beaucoup rire les gens ce nom de Morues et ça fait longtemps qu’on s’appelle entre nous les morues.

Les 3 Morues (Emilie, Sandra et Fayole) en chair et en os (Instagram: @EmiliePicch)
Les 3 Morues (Emilie, Sandra et Fayole) en chair et en os (Instagram: @EmiliePicch)

Pourquoi être trois pour tenir ce blog?

Emilie: Parce qu’on adore les truc à trois… Non, parce qu’on s’entend hyper-bien. En fait, l’année dernière on s’est retrouvé dans la même équipe Sandra, Fayolle et moi et on a eu ce que l’on appelle un coup de foudre amical ou artistique je ne sais pas. On s’est hyper-bien entendu alors qu’on ne se connaissait pas du tout. Je trouve ça assez rare. Les filles sont parfois méchantes entre elles. La morue peut être très méchante, mais la morue peut être très cool, moi j’ai trouvé deux morues géniales. Quand l’émission s’est terminée on avait envie de travailler ensemble. Ce truc on voulait le faire à trois. Pourquoi à trois? Pas parce que c’est nécessaire, mais on avait envie de faire un truc toutes les trois. Morues.com c’est un peu le prétexte pour qu’on se retrouve et qu’on fasse partager aux gens ce qu’on aime faire ensemble.

Sur 29 articles, cinq concernent Tinder (1 sur 6), qu’est-ce qui ne va pas avec cette application?

Fayole: En fait on a découvert Tinder l’année dernière quand on faisait la matinale et j’étais un peu la préposée pour tester l’application, ce que j’ai fait avec peu d’entrain je l’avoue. Du coup je me suis déconnecté au bout d’une semaine de ce truc-là. Quelques mois plus tard, mes copines (pas Emilie et Sandra) m’ont dit: « j’ai rencontré un mec il est trop bien! – Tu l’as rencontré où? – Sur Tinder! – Ok » Je me réinscrit, ça m’a re-saoulé. Je me suis dit: « il y a un vrai problème donc ça doit venir de moi ». Du coup, en commençant le blog Morues.com, à la base c’était les textos, mais je me suis rendu compte que dans les échanges Tinder il y avait vraiment des gros doss’, je me suis dit « il faut que j’y aille » et je m’y suis remise il y a un mois à peu près donc ça y’est je me suis habitué au truc et c’est hyper-drôle. Il y a quand même des perles qui sont énormes sur ce truc-là.

Aujourd’hui, j’ai l’impression que si tu es une fille et que tu n’es pas blogueuse, c’est comme si je disais t’es une fille et t’as pas de shampoing…

Emilie: Attend! Pour moi la blogueuse c’est un peu une mannequin ratée qui veut avoir des habits gratos et qui se prend en photo sur le Champs de Mars. On est complètement à mille lieux de ça. Blogueuse parce que, oui on écrit des articles sur internet donc ça c’est cool. Vraiment ce que l’on veut partager c’est la vraie vie, nos conneries, nos rigolades… Si ça plait tant mieux, si ça plait pas tant pis, mais on ne se considère pas blogueuse au sens capitalisé du terme.

BONUS:

Morgan Bouchet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s