Vidéo – J’ai testé le Crossfit à Rennes – « Je n’ai jamais autant souffert au sport »

Depuis quelques mois je vois que le crossfit est en train de gagner du terrain en France. C’est aussi le moment pour sculpter son corps à l’approche de l’été. J’ai donc voulu en savoir plus sur cette nouvelle discipline qui mêle haltérophilie, gymnastique et endurance. Je me suis rendu chez Breizh Crossfit Rennes où Thierry Hamon m’a accueilli pour me faire tester ce sport.

Le crossfit en chiffres

1974: Apparition en Californie

3: Le crossfit est un mélange de trois disciplines. L’haltérophilie (contrôler une charge externe), la gymnastique (contrôler son corps dans l’espace) et l’endurance. L’idée c’est d’associer une, deux voire les trois disciplines sur la même séance.

10 000: Le nombre de salle qui propose du crossfit dans le monde. Tout le monde ne peut pas se prétendre à donner des cours puisqu’il faut être affilié en respecatant tout un cahier des charges mis en place par le créateur de ce sport.

120: Le nombre de salle en France. En 2012 Breizh Crossfit Rennes était la neuvième salle. Le crossfit est arrivé en France vers 2009-2010.

60: La durée du test résumé en 11 minutes dans la vidéo ci-dessous.

Le test

La séance est programmée pour 11h15 le jeudi 2 avril. Thierry nous accueille. Pour cette séance nous serons cinq au total (les séances sont limitées à 12 personnes). Il y a deux habitués, et deux autres personnes qui testent pour la première fois le crossfit. Pas de machine de muscu comme l’on trouve dans les salles traditionnelles, mais des barres de tractions, des ballons de 3 à 15 kilos, le sol est recouvert d’une matière à la fois dure mais souple!!

Après être passé par le vestiaire pour se changer, Thierry nous explique la séance devant un tableau. La séance se découpe en une heure. 12 minutes d’échauffement, 15 min d’un premier bloc d’exercices, puis 15 autres minutes d’un second bloc entrecoupé de 3 minutes de récup’.

L’échauffement

Vous le verrez dans la vidéo, l’échauffement est assez simple, mais attention à ne pas aller trop vite dès le début sous peine de ne plus avoir de jus pour le reste de la séance. On commence par de la corde à sauter pour faire monter le rythme cardiaque et mettre en route les muscles. On enchaîne avec les burpees (sorte de pompes sautées). Ensuite, un peu de gainage pour travailler les abdos.  Je n’oublie pas le wall ball que l’on retrouvera dans le second bloc. Et on termine par la marche en lézard pour étirer les abdos et quelques montées de genoux. Les 12 minutes passent assez vite.

Le 1er bloc

Vient le moment du premier bloc. Le but est de faire le plus de fois possible, 150 tours de corde à sauter cumuler à 15 burpees. Le premier tour se fait assez aisément même si les dernières burpees sont difficiles. (Vous verrez sur la vidéo 50 tours de corde à sauter et les 15 première burpees).  Evidemment plus le temps passe, moins les burpees sont faciles à réaliser. La corde à sauter me permet de récupérer… un peu. Après 15 minutes, mais bras sont déjà en feu… j’ai fait cinq tours.

Le 2nd bloc

Mais ce n’est pas fini puisque c’est l’heure du second bloc. Autant vous dire que les 3 minutes de pause m’ont paru infiniment courtes. C’est parti pour 15 wall ball et 10 toes to bar. Des noms barbares qui ont failli avoir ma peau. Je n’ai jamais autant souffert dans une séance de musculation qu’à ce moment là. Le but du wall ball est de lancé un ballon contre un mur à 3m de haut en faisant un squat (s’accroupir) avant le lancé. Puis d’enchaîner en s’accrochant à une bar de traction et de lever les pieds au niveau des mains. Ou si comme moi on n’y arrive pas lever les genoux au-dessus de la poitrine. J’ai fait trois tours.

Au final, j’ai fini rincé avec pas mal de courbatures dans les bras les jours qui ont suivi. Mais si c’était à refaire je le referai sans problème.

Les +: le petit groupe permet un suivi personnalisé. Thierry t’encourage dans les moments de faiblesse et te recadre si un mouvement est mal exécuté. La bonne humeur et l’accueil du coach.

Les -: Le prix reste élevé, 70€ par mois pour 1 an (Deux fois plus qu’une salle de muscu classique). Ou 120€ pour 12 séances sur 6 mois. Mais je pense que ça les vaut largement.

Morgan Bouchet

Publicités

Une réflexion sur “Vidéo – J’ai testé le Crossfit à Rennes – « Je n’ai jamais autant souffert au sport »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s