Edito #2 – La déception

Toutes les semaines, à 20h47, entre le journal de 20h et le film du dimanche soir, je reviendrai sur ce qui a fait l’actualité de la semaine. Mais aussi sur mon humeur, mes pensées, mes interrogations… Pollution, élections et rugby au menu de cet édito numéro 2…

La semaine dernière a été marqué par un épisode de pollution particulièrement intense. Mercredi après-midi notamment, Paris était la PREMIÈRE ville au monde où l’air était le plus irrespirable.

(A ce moment-là, moi j’était sur un tournage pour RMC Sport, en pleine nature, au domaine de St Cloud, en train de jouer au rugby avec Fred Michalak. Pour moi c’est un peu comme jouer au foot avec Zidane, au hand avec Karabatic ou au basket avec Tony Parker.) Refermons la parenthèse.

La pollution est tellement forte en ce moment que les transports en commun sont gratuits et que la circulation alternée sera en vigueur aujourd’hui. Cette pollution ne touche pas que la capitale, au moins les trois quarts du pays étaient concernés.

Cette pollution aurait pu influencer les électeurs à voter Europe Ecologie Les Verts plutôt que Bleu Marine. Il n’en a rien été. Ce n’est pas la vague qui était attendu (heureusement), car le chiffre n’est pas aussi élevé que les sondages l’annonçait. Mais on s’aperçoit quand même que 26% de ceux qui ont voté hier (environ 20 millions de personnes) adhèrent aux idées du Front National. Moi ça me dépasse. Je ne suis pas militant écologiste, mais (en gros) on préfère renvoyer quelqu’un dans son pays plutôt que de penser aux générations futures en laissant une planète en bon état. C’est ça la situation de la France aujourd’hui. J’avoue qu’il est plus facile de se faire élire en disant « untel ou untel pique votre travail, il faut qu’il retourne dans son pays » plutôt que « on va fermer telle centrale nucléaire et ça mettra 2 000 personnes au chômage »

Quand je parle de déception, c’est pour tout ça, mais c’est surtout quand je vois que le FN est au 2nd tour dans mon petit canton près de Rennes en Bretagne. Honnêtement, ça me dégoûte…

Sincèrement il faut arrêter de croire que ce sera mieux avec Marine Le Pen. Le Front National est un parti d’extrême droite. Dans « extrême droite » il y a extrême!! ça veut bien dire ce que ça veut dire. Si je prends la définition du Petit Larousse: « qui pousse les choses à leur dernière limite, qui ne sait se modérer ». C’est réellement ça que l’on veut pour la France?

Morgan Bouchet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s